Accueil Apple Android
lol

LPL - Playoffs : IG en finale

Par Flamm le 15/04/2019 à 09:26

 

la_preview_de_la_redac

 

Comme nous vous l’annoncions précédemment, le championnat chinois League of Legends Pro League (LPL) donnera le coup d’envoi de sa saison 2018 le lundi 14 janvier. Tout comme l’année dernière, les rencontres auront lieu les lundis, les mardis, les mercredis, les vendredis, les samedis et les dimanches, le premier BO3 à 10h00 et le second aux alentours de 12h00. Fan du riz cantonais, du Porc au caramel au gingembre et des films de Bruce Lee, WarionX  nous dévoile dans cette preview LPL, ses 3 favoris et ses 3 outsiders parmi les 16 équipes qui vont participer au segment printanier du championnat chinois.

 

Les Favoris

 

Invictus Gaming

Grandissime favori à la victoire finale, IG devra confirmer après son titre mondial. En 2018, malgré des saisons régulières quasi-parfaites aussi bien au Spring qu’au Summer, l’équipe a échoué contre RNG, les joueurs si bons en temps normal s'étant écroulés sous la pression au moment le plus important. L’absence de TheShy pouvait expliquer la défaite en cinq games lors de la demi-finale du Spring Split mais le revers en finale du Summer révèle peut-être un blocage mental contre Uzi et son équipe. Pour enfin conquérir son premier titre en LPL, IG pourra compter sur les deux meilleurs sololaners mondiaux : Rookie et TheShy. 

 

Royal Never Give Up

Après une année 2018 historique, RNG aura à cœur de continuer sur sa lancée à domicile. Véritable bulldozer en playoffs, Uzi et les siens semblaient imbattables pendant la majorité de la saison. Deux titres de LPL et un MSI dominé de la tête et des épaules plus tard, RNG se présentait comme le grand favori des championnats du monde. Une excellente première partie de la phase de groupes venait confirmer son statut. Puis le doute s’installe lors des matchs retours : l’équipe n’est plus aussi parfaite et n’arrive plus à contenir ses adversaires afin de laisser Uzi exprimer tout son potentiel en fin de game. Une défaite en quart de finale vient effacer toute l’année de RNG dans le cœur des fans chinois : l’équipe subit là l’un des plus gros revers de l’histoire des championnats du monde.

RNG devra remonter la pente après cette terrible désillusion et le départ de Letme ne devrait pas faciliter la tâche. Cependant, Uzi reste un joueur d’exception et l’ajout d’AmazingJ sur la toplane, un vétéran de la LPL, devrait aider l’équipe dans les moments difficiles. Enfin débarrassée de son blocage mental à domicile, la star chinoise voudra prouver au monde entier que les Worlds 2018 n’étaient qu’un faux pas.

 

Suning

Une superteam, encore une. L’histoire de League of Legends nous a appris qu’aligner cinq joueurs exceptionnels ne donnait pas forcément de bons résultats, et ce malgré le sacrifice de certains. La composition d’OMG en 2015 en est la preuve, et pourtant, Suning a décidé de relever le défi. Après des résultats moyens en 2018 avec deux éliminations en quart de finale de LPL, l’équipe change d’orientation et aligne les billets pour passer un cap. Elle conserve XiaoAL et H4cker, respectivement au top et dans la jungle, après leur bonne performance lors du Summer Split. Ils sont d’ailleurs récompensés par une nomination dans les équipes type de la LPL, numéro 2 pour l’un et numéro 3 pour l’autre. À cela vient s’ajouter le duo mid/support des Flash Wolves, Maple et SwordArT. Après un nouvel échec en phase de poule des worlds, le midlaner star et son acolyte shotcaller voudront prouver qu’ils sont toujours au top niveau.

Pour finir, l’équipe tient son joyau en la présence de Smlz au poste d’AD Carry : élu dans la 1ère équipe type du Summer Split, il est tout simplement dans la discussion pour le titre non-officiel de meilleur carry AD mondial avec Uzi. En effet, Smlz est un joueur comme il s’en fait peu, monstre mécanique, virtuose en teamfight, son seul défaut étant de ne jamais s’être produit sur la scène internationale. Cette fois-ci, plus d’excuse, le joueur devra s’affirmer, et il a désormais une véritable équipe pour l’aider dans sa quête d’un premier titre domestique. 

 

 

 

Les outsiders

 

Topsports Gaming

Sensation de la Demacia Cup Winter 2018, Topsports Gaming aborde ce Spring Split avec le plein de confiance. Elle se résume en un joueur : Knight, le midlaner de l’équipe. Terreur de la soloQ, il a pendant longtemps occupé la première place du ladder coréen, réputé comme le plus compétitif au monde. Son style : l’agression, les dives et l’outplay ; très bon joueur d’assassins et de 1-3-1, il cherche constamment à pousser son avantage. Sa Demacia Cup fut un récital tant il était supérieur à ses adversaires. Pour l’épauler, la nouvelle recrue : LokeN au poste d’AD carry, joueur sous-estimé qui sait répondre présent peu importe la meta. Enfin, il faudra suivre de près 369, nouveau toplaner venu tout droit de la LDL (deuxième division chinoise) qui a montré de belles choses lors de ses débuts sur le devant de la scène. Topsports est une équipe à prendre au sérieux et avec un peu plus d’expérience et de synergie entre les joueurs, elle pourrait très bien se retrouver dans le dernier carré a la fin du Spring Split. 

 

EDward Gaming

Pour EDG, cette année pourrait bien être celle du déclin. Malgré un bon Spring Split en 2018, l’équipe s’incline en finale face à des RNG intouchables. Lors du Summer Split, elle garde son très bon niveau en saison régulière et se présente confiante aux phases finales. Mais opposée à JDG, l’équipe est menée 0-2. Clearlove laisse alors sa place de titulaire au profit de Haro mais le jungler ne parvient pas à inverser la tendance. Défaite sur le score de 1-3 dès les quarts, il ne reste à l'équipe que les finales régionales, avec à la clé la qualification aux championnats du monde, pour sauver sa saison. Revancharde, elle vient à bout de JDG après cinq parties puis se qualifie aux dépens de Rogue Wariors. 

EDG arrive attendue et les Play-In sont une formalité. Les joueurs sortent ensuite des poules comme prévu en deuxième position derrière kt Rolster, leur infligeant au passage leur seule défaite de la phase de groupes. Finalement, le parcours des Chinois s’achève en quart de finale contre Fnatic sur le score de 1-3. Scout réalise un excellent tournoi mais ne parvient malheureusement pas à surmonter l’armada européenne. 

L’équipe semble avoir atteint son plafond de verre, les progrès d’Iboy et le talent de Scout ne parvenant pas à compenser un duo Ray/Haro limité. EDG pourrait manquer les Worlds pour la première fois de son histoire, une tendance à suivre dès le Spring Split.

 

JD Gaming

Après une année 2018 mitigée et des changements importants dans sa composition, l’équipe tentera de jouer les trouble-fête. Adieu Clid et LokeN, bienvenue Flawless, Bvoy et Imp. Sur le papier, c’est une régression tant les deux premiers avaient éclaboussé de leur talent le Summer Split. L’équipe peut toutefois se reposer sur un Zoom étincelant, seul joueur à pouvoir contenir TheShy sur la toplane, et qui a logiquement été élu dans l’équipe type numéro 1 du Summer Split. Le midlaner Yagao est quant à lui une star en devenir, extrêmement talentueux bien qu'inconstant, et cette année 2019 devrait être celle de la confirmation. En revanche, le poste d’AD Carry semble faire défaut, aucune des deux recrues ne paraissant être au niveau des ambitions de l’équipe. Zoom sera-t-il assez fort pour porter ses camarades ? Imp va-t-il retrouver son niveau d’antan ? Qui de Flawless ou de Levi parviendra à sécuriser le slot de titulaire dans la jungle ? Réponses au courant de ce split. 

 

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

Twitter : Twitter

Partage

Yuu69 le 16/01/2019 à 05:2516 Jan 2019 à 05h25#1
Ya trop d'equipes c'est fou. Ca ressemble bientot a la Ligue 1
Votre Pseudo le 16/01/2019 à 10:3816 Jan 2019 à 10h38#2
En réponse a #1C'est prévu que la LPL monte jusqu'à 20 équipes (2 en plus par an) donc c'est un peu leur objectif de ressembler à la ligue 1 ^^
TeddyBears le 16/01/2019 à 10:5416 Jan 2019 à 10h54#3
Southwind c'est très très solide
Votre Pseudo le 16/01/2019 à 11:4316 Jan 2019 à 11h43#4 Edité par Votre Pseudo le 16/01/2019 à 13:26
En réponse a #3Cette LU VG semble avoir du potentiel, j'ai vraiment aimé puff et jay en game 1 aussi mais c'est vrai que Southwind sort du lot

Le nouveau top laner de OMG (Ale) a l'air bouillant aussi
Votre Pseudo le 19/01/2019 à 03:0819 Jan 2019 à 03h08#5
Pour ceux que ça intéresse, le mardi et le vendredi n'étant pas disponible sur le cast anglais (pour des raisons de moyens vu qu'ils ne sont que 4 commentateurs pour la saison de LPL), vous pouvez trouver un cast non officiel au sur la chaine twitch opalCast (https://www.twitch.tv/opalcasts) ou les streams chinois (officiels eux) sur les 3 chaines suivantes:
Huya: http://huya.com/lpl
LoL QQ: http://lpl.qq.com/es/live.shtml
Douyu: http://douyu.com/topic/LPL2019
Yuu69 le 28/01/2019 à 12:0928 Jan 2019 à 12h09#6
A ouais mais les Flash wolves bis éclatent tout en faite haha
armas le 28/01/2019 à 20:1428 Jan 2019 à 20h14#7
Suning c'est fort .
TeddyBears le 15/02/2019 à 11:5515 Feb 2019 à 11h55#8
RNG qui nous fait une petite Vitality en Game 2
Lazak le 17/02/2019 à 19:2417 Feb 2019 à 19h24#9
LGD qui colle 2-0 à iG le retour de la bonne équipe ? XD
Clems-91 le 03/03/2019 à 16:1303 Mar 2019 à 16h13#10
C'est moi ou depuis le 9.3 Sunning perd en boucle ? Par contre FunPlus Phoenix c'est plutôt intéressant !
WarionX le 03/03/2019 à 16:4603 Mar 2019 à 16h46#11 Edité par WarionX le 03/03/2019 à 16:47
En réponse a #10Un début en 4-0 puis 4-5 aujourd'hui. En revanche en lpl c'est encore le patch 9.2, juste avec le hotfix anti item gold. Normalement le 9.3 çà va les aider et la semaine prochaine ils sont contre LGD et BLG : c'est pas les adversaires les plus compliqués.
Votre Pseudo le 03/03/2019 à 18:3903 Mar 2019 à 18h39#12
En réponse a #11Ils vont pas passer par le 9.3: la semaine prochaine ils passent sur le 9.4
Pour ce qui est des adversaires de Suning la semaine pro, BLG se débrouille plutot pas mal et, même si ils sont largement favoris fface à LGD, OMG était censé être une ballade de santé aussi
NDololoWorld le 03/03/2019 à 20:5303 Mar 2019 à 20h53#13
Je vois que l'effet "SUPERRCARRY Doinb" est tjrs aussi efficace :3
WarionX le 03/03/2019 à 21:0303 Mar 2019 à 21h03#14
En réponse a #12Clairement Suning a des problèmes, le match contre RW malgré le changement de jungle en game 1 c'était vraiment pas encourageant. Le match d'aujourd'hui contre OMG avec ce throw en game 3 non plus, avec des grosses erreurs pour Smlz.
Pour BLG ils sont bien au classement, mais ils leur reste a jouer le top4 + EDG et Suning justement.
Le résultat de ce match sera important, un peu comme le EDG-SN de la semaine 5 qui a relancé EDG.
TakumiRimi69 le 05/04/2019 à 02:5505 Apr 2019 à 02h55#15
Les dates du match de la 3e place et de la final sont mauvaises, c'est le mercredi 17 avril et le samedi 20 avril.
Lazak le 05/04/2019 à 17:4205 Apr 2019 à 17h42#16
EDward Gaming c'est de pire en pire.
Lazak le 06/04/2019 à 20:0606 Apr 2019 à 20h06#17
Joli parcours de JD Gaming j'avais beaucoup cru en eux au début de la saison, ils ne me déçoivent pas !
NDololoWorld le 07/04/2019 à 02:2007 Apr 2019 à 02h20#18 Edité par NDololoWorld le 07/04/2019 à 02:21
En réponse a #17J'adore les Jin-Dong aussi, mais malheureusement pour eux, j'pense que le BO5 contre FPX va être un dur rappel à la réalité ^^' Ces gars-là c'est des fous furieux qui sont belliqueux et chargent tjrs vers l'avant, ce sont des rouleaux compresseurs aussi effrayant que iG
NDololoWorld le 13/04/2019 à 16:3313 Apr 2019 à 16h33#19
En réponse a #18Comment j'peux être aussi con ma parole !
ZeickN le 13/04/2019 à 18:0613 Apr 2019 à 18h06#20
En réponse a #19J'aime bcp leur Run, j'espere qu'ils battrons IG en finale

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE